Une histoire d'Innovation

  • March 16, 2016
Comment réduire les endommagements avions ainsi que les accidents du travail en modifiant le design des cutters utilisés au pôle peinture sur les lignes d’assemblages du pôle peinture d’Airbus?
Retrouvez l’interview de Fabien Sosta et Steve Patricio à l’origine de la solution.

Pouvez-vous décrire votre projet ?

Nous avons l’habitude d’utiliser des cutters à lame rigide pour découper les protections peintures, et souvent pour aller plus vite les peintres endommageaient soit des joints hublots ou bien des câbles ce qui engendrait des coups de réparations onéreux. De plus lors de ces manipulations, certains peintres se blessaient. Nous avons donc imaginé un design de cutter pour pallier à ces problèmes.

Comment est venue l’idée?

Tout est parti d’un challenge suite à une discussion avec un collègue peintre il y a quelques années. Ce dernier m’a dit « tu n’arriveras jamais à faire enlever les cutters du pôle peinture chez Airbus », et j’ai tout simplement voulu relever ce challenge.

De quel soutien avez-vous bénéficié?

Il y a tout d’abord ce que l’on appelle la PAT (Participation d’Aide au Travail) qui est une aide financière destinée à développer et créer de nouveaux outils pour les compagnons.

Ensuite il y a l’entreprise Mure&Peyrot qui a dessiné notre premier prototype et qui l’a ensuite créé. Nous avons aussi bénéficié du support financier et méthodologique du BizLab notamment pour toutes les questions de brevet et de déploiement.

Enfin nous avons bénéficié du support de Karine Vauzour qui fait partie de l’équipe du CHSCT qui s’est assuré que l’outil que nous étions en train de créer était conforme avec les normes de sécurité d’Airbus.

Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

Une fois notre prototype créé, il était primordial de pouvoir le tester auprès de nos collègues. Cependant les tests n’ont pas été réalisés de la bonne manière, il y a eu un manque de communication vers les futurs utilisateurs. Par exemple, personne n’a vraiment expliqué aux compagnons la manière d’utiliser cet outil et l’intérêt d’utiliser cet outil spécifiquement pour remplacer les cutters traditionnels.

Pouvez-vous nous parler de la suite de ce projet?

Nous sommes très heureux d’annoncer que nous avons commandé 300 cutters afin de le généraliser sur tout le pôle peinture. Nous avons entamé des discussions avec Airbus Helicopters ainsi qu’avec la logistique d’Airbus.

Nous envisageons même d’utiliser l’outil à l’extérieur d’Airbus mais c’est trop tôt pour en parler maintenant.

Wish to know more
about this article ?

Feel free to
share this article!

You might also like